SOUDAN : Incarcération d'un réalisateur qui a rejoint cette année l'académie des Oscars

FR Il se nomme Hajooj Kuka, il est réalisateur soudanais. Hajooj Kuka a été arrêté et passera deux mois en prison. Selon Steven Markovitz, producteur de films et de télévision sud-africain, Hajooj Kuka a été arrêté sur de fausses accusations. Steven Markovitz ajoutera que Hajooj Kuka a été battu en prison et ses dreadlocks ont été partiellement rasés. Le réalisateur est transféré dans une prison à sécurité maximale.

Il faut rappeler que Hajooj a intégré cette année l'Académie des Oscars. Il est le réalisateur des films à succès Beats of the Antonov et AKasha. Hajooj Kuka a été arrêté avec quatre autre artistes de son pays. 

 

Pour signer la pétition qui exige la libération de Hajooj Kuka, cliquez ici 

 

Beats of the Antonov/ de Hajooj Kuka / documentaire / Soudan / 2014 / 65' / 

AKasha / de Hajooj Kuka / fiction / Soudan / 2018 / 78' / 

 

EN Hajooj Kuka is a Sudanese filmmaker. Hajooj Kuka has been arrested and will spend two months in jail. South African film and television producer Steven Markovitz stated that Hajooj Kuka was arrested on false charges.

 Acording to Steven Markovitz, Hajooj Kuka was beaten in prison  and his dreadlocks were partially shaved. He is being moved to a maximum security prison. Hajooj joined the Academy this year. He is the director of the hit films Beats of the Antonov and AKasha. Hajooj Kuka was arrested along with four other artists from his country.

 

 Do you want to sign the petition demanding the release of Hajooj Kuka?  click here 

 

Beats of the Antonov / by Hajooj Kuka / documentary / Sudan / 2014/ 65 '/

AKasha / by Hajooj Kuka / fiction / Sudan / 2018/ 78 '/

 

Source: on Steven Markovitz's Facebook Page

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Fred Salles (dimanche, 20 septembre 2020 04:42)

    Bonjour, merci d’avoir relayé l’info.
    Des details (en anglais) ici:
    https://sihanet.org/performing-arts-is-not-a-crime-assaulting-women-and-artists-is-sudan-is-still-struggling-with-militant-islamist-ideology/