MAROC : clap de fin pour un passionné du 7è art

FR Le cinéma marocain perd l'un de ses plus grands défenseurs. Noureddine Saïl a dit adieu aux salles obscures dans la nuit du mardi à mercredi 16 décembre 2020 à l'âge de 73 ans. Il a dirigé la chaîne de télévision 2M et le Centre Cinématographique Marocain (CCM). Il a été directeur des programmes de la Télévision Marocaine (TVM), conseiller à l’Audiovisuel du président du groupe ONA, directeur des programmes de Canal+Horizons.

Noureddine a fondé en 1973 la Fédération nationale des ciné-clubs du Maroc qu'il a présidé jusqu’en 1983. En 2017, il a été le président du jury long métrage du FESPACO, le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou. Celui que pleure le monde du cinéma a par ailleurs fondé et dirigé le festival du film de Khourigba. Il a été critique de cinéma, scénariste, romancier et producteur de cinéma.

 

EN Moroccan cinema is losing one of its greatest defenders. Noureddine Saïl said goodbye to theaters on the night of Tuesday to Wednesday, December 16, 2020 at the age of 73. He directed the 2M television channel and the Moroccan Cinematographic Center (CCM). He was director of programs for Moroccan Television (TVM), audiovisual advisor to the president of the ONA group, director of programs for Canal + Horizons.

 

Noureddine founded the National Federation of Moroccan Film Clubs in 1973, of which he was President until 1983. In 2017, he was the president of the feature film jury of FESPACO, the Pan-African Film and Television Festival of Ouagadougou. The one mourned by filmmakers has also founded and directed the Khourigba film festival. He has been a film critic, screenwriter, novelist and film producer.

Sourcehttp://africultures.com/murmures/?no=21491&fbclid=IwAR0efIHZIdS5pkZzRBs7NWjjqrSEQ1QJkVpU9h0DgshWK8eQAFfCBfC1QE0

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0