BURKINA FASO : décès de deux amazones du cinéma

FR Le Burkina Faso a perdu à l'intervalle de quelques jours, deux femmes qui ont marqué son cinéma. L'une est décédée le 14 janvier et l'autre le 17 janvier dernier. Ce sont respectivement Augustine Yaméogo et Kadi Djibo.

Augustine Yaméogo est l'une des pionnière du cinéma burkinabè. Augustine Yaméogo a été  comédienne de théâtre avant de s'intéresser au cinéma. Elle a joué dans Paweogo (1982) de Sanou Kollo, Wen-kuuni (1982) et Buud Yam (1997) de Gaston Kaboré, son long métrage qui décrochera l’Etalon d’or du Yennenga. Augustine Yaméogo était également présente dans des séries et sitcoms comme Vis-à-vis de Abdoulaye Dao, Kadi Jolie d'Idrissa Ouédraogo, A nous la vie de Toussaint Tiendrébéogo, Le Testament d'Appoline Traoré etc.

Quant à Kadi Djibo, elle  fut pendant longtemps restauratrice sur plusieurs plateaux de tournage. Paix à leurs âmes.

 

EN Burkina Faso lost at the interval of a few days, two ladies who were remarkable in the film industry. One passed away on January 14 and the other on January 18. It's about respectively Augustine Yaméogo and Kadi Djibo.

Augustine Yaméogo is one of the pioneers of Burkinabè cinema. Augustine Yaméogo was a theater actress before her interest in cinema. She starred in Sanou Kollo's Paweogo (1982),  Gaston Kaboré's Wen-kuuni (1982) and Buud Yam (1997), his feature film that won the Yennenga Gold Standard. Augustine Yaméogo was also present in series and sitcoms such as Vis-à-vis by Abdoulaye Dao, Kadi Jolie by Idrissa Ouédraogo, A nous la vie by Toussaint Tiendrébéogo, Le Testament by Appoline Traoré etc.

Kadi Djibo, for a long time, was a caterer on several film sets. May they rest in peace!

 

 

Source: Alceny Saïdou Barry, Enseignant, Critique d'art, Ecrivain 

              Hervé Eric Lingani, Réalisateur

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0