BURKINA FASO : A quand le FESPACO 2021 ?

FR Aura lieu, n'aura pas lieu !  Voilà une assertion que plus d'un professionnel du continent africain et d'ailleurs a certainement pensé alors que la date du FESPACO arrive à grands pas. Mais le compte-rendu du conseil des ministres du vendredi 29 janvier vient de mettre fin aux supputations. Le gouvernement du Burkina Faso a annoncé le report de la 27 édition du FESPACO. Le même jour, le Délégué Général du FESPACO Moussa Alex Sawadogo affirmait dans un communiqué que les nouvelles dates du festival seront connues dès que possible.

 

Le report de la biennale du cinéma africain n'était-il pas prévisible ? A quelques semaines de l'évènement, aucune conférence de presse encore moins la publication des listes des films sélectionnés et la divulgation de l'affiche qui d'habitude, marquent les débuts de l'organisation du festival. Pourtant, l’appel à films a bien été lancé en octobre 2020 avec un deadline fixé au 15 décembre 2020. En annonçant le report du festival dans son programme bimensuel, l'Institut Français a-t-il obligé le Délégué Général du FESPACO ainsi que le gouvernement à rendre publique la décision d'ajourner le festival ? Il se susurrerait déjà dans le milieu des professionnels que plus d'un était contre l'ajournement du FESPACO. Finalement, la décision du report en conseil des ministres n'a-t-elle pas été prise pour taire toute éventuelle divergence ? Une communication précoce n’aurait-elle pas pu éviter la polémique et le suspens même si c'est du cinéma ?  Le lancement de la campagne de communication de la 26è a eu lieu le jeudi 20 septembre 2018 au RAN Hôtel Soumkeita.

 

Les festivals de Durban et Carthage ayant eux-mêmes décalé leurs dates en 2020, il était somme toute logique que le FESPACO puisse être décalé. Mais à quelle date ? Les journaux au Burkina Faso parlent du dernier trimestre de l'année. Le mystère reste tout de même entier.

 

EN Will take place, will not take place! This is an assertion more than one professional from the African continent and worldwide  certainly thought while the date of FESPACO is fast approaching. But the report of the Council of Ministers of Friday, January 29 has just ended to the speculations. The government of Burkina Faso has announced the postponement of the 27th edition of FESPACO. The same day, the General Delegate of FESPACO Moussa Alex Sawadogo said in a press release that the new dates of the festival will be known as soon as possible.

Wasn't the postponement of the African Cinema Biennale predictable? A few weeks before the event, no press conference, no list of selected films and the disclosure of the poster which usually start the organization of the festival. However, the call for films was indeed launched in October 2020 with a deadline set for December 15, 2020. By announcing the postponement of the festival in its bimonthly program, has the French Institute obliged the General Delegate of FESPACO as well that the government to make public the decision to postpone the festival? It would already be whispered in the professional community that more than one was against the postponement of FESPACO. Finally, was the decision to postpone in the Council of Ministers not taken to silence any possible discrepancy? Couldn't early communication have avoided controversy and suspense even if it is cinema? The launch of the 26th communication campaign takes place on Thursday, September 20, 2018 at the RAN Hotel Soumkeita.

The festivals of Durban and Carthage having themselves shifted their dates to 2020, it was after all logical that FESPACO could be shifted. But on what date? Media in Burkina Faso are talking about the last quarter of the year. The mystery remains, though.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0