FRANCE : Moffie, en salle dès le 7 juillet

FR Moffie, un film du réalisateur sud-africain Oliver Hermanus, est programmé dans les salles françaises à partir du 7 juillet 2021. Ce drame qui traite de l’homosexualité et du conditionnement de l’armée, se joue en temps de guerre contre l’Angola. Il s'inspire d'une nouvelle du même nom. Le film est sorti en avant-première mondiale au Festival international du film de Venise en septembre 2019.

Moffie / Oliver Hermanus / Fiction / Afrique du Sud / 99’ / 2019

 

Synopsis du film :

1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique qui vise à combattre les communistes et « die swart gevaar » : « le danger noir ». Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l’apartheid. Il doit alors survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l’armée et de ses soldats, alors qu’il ne peut extérioriser ses désirs.

 

EN Moffie, a film by South African director Oliver Hermanus, is scheduled for release in French theaters from July 7, 2021. This film, about the topic of homosexuality and conditions in the army, plays out in wartime and is inspired by a short story of the same name. The film premiered at the Venice International Film Festival in September 2019.

Moffie / Oliver Hermanus / Fiction / South Africa / 99’/ 2019

 

Synopsis:

1981, Nicholas is 16 years old. Like all young white South Africans of his age, he has to do his military service for two years. During this period, the South African government, white, racist and segregationist, carries out a foreign policy which aims to fight the communists and die swart gevaar: "the black danger". Nicholas is sent to the front lines in southern Angola to defend the apartheid regime. He must then survive both the horrors of war and the brutality of the army and its soldiers.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0